L’hypnose

“Ton conscient est très intelligent, mais, à côté de ton inconscient, il est stupide”.

Milton Erickson

Ma pratique de l’hypnose repose sur le respect d’une éthique rigoureuse. L’hypnose s’avère être un outil puissant qu’il faut savoir utiliser. Pour cela, seul le thérapeute peut évaluer la nécessité d’employer cette technique qui doit être utilisée à bon escient. En effet, l’hypnose mal pratiquée ou pas adaptée peut s’avérer dommageable. Elle doit donc être pratiquée, si elle s’avère nécessaire, après avoir fait connaissance. Pour ces raisons, je pratique rarement l’hypnose lors de la première séance. L’hypnose est donc pour moi un outil précieux par sa vertu soignante que j’utilise dans un cadre thérapeutique et dans un objectif en lien avec la problématique. Une séance d’hypnose se prépare.

Qu’est ce que l’hypnose ?

Il s’agit d’un phénomène naturel et spontané dont nous faisons tous l’expérience plusieurs fois dans la journée. Cela s’appelle la transe spontanée. Les enfants sont d’ailleurs plus souvent en transe, cette fameuse « tête dans la lune » lorsque nous leur parlons et qui parfois nous agace en tant que parents. On comprend bien que notre esprit est parti ailleurs l’espace d’un instant. Chez les adultes, le phénomène est le même, lorsque vous conduisez, votre esprit vous emporte ailleurs, puis vous revenez à vous, surpris d’avoir parcouru ce trajet que vous n’avez même pas vu. Vous restez pourtant bien conscient durant ce trajet. Seulement, une partie de vous est en « pilotage automatique » (vous conduisez et vous restez bien conscient) et l’autre partie est en transe hypnotique spontanée. L’hypnose est donc un état de conscience modifié.

Le thérapeute va donc, par des techniques maitrisées, provoquer cette transe à des fins thérapeutiques, mais vous restez bien conscient.

En effet, le fonctionnement hypnotique correspond à une activation particulière de notre inconscient permettant d’agir sur des parties de nous-même pour lesquelles la simple volonté n’est pas suffisante. C’est là, dans notre inconscient que l’hypnose va chercher les ressources naturelles dont nous disposons tous. C’est rendre accessible des ressources que nous pensons ne plus avoir en état de fragilité et d’épuisement psychique.

Les solutions sont donc en vous, le thérapeute est simplement là pour vous aider à les réactiver. Je considère que c’est vous qui avez la solution à votre problématique. Je vous accompagne dans ce cheminement progressif pour que Vous trouviez vos solutions.

 » …il vous faut garder à l’esprit que l’inconscient prend certaines positions vis-à-vis de la personnalité entière ; vous devez compter avec cela et vous devez réaliser que votre but, en vous servant de l’hypnose, n’est pas de faire de la magie. Votre but, en vous servant de l’hypnose, est de communiquer des idées et des compréhensions ainsi que d’amener le patient à utiliser les compétences qui existent en lui à la fois au niveau psychologique et au niveau physiologique. »

Milton Erickson

On peut donc comprendre qu’il ne s’agit pas d’hypnose de spectacle. La personne reste consciente durant toute la transe. C’est ce que l’on appelle la conscience critique. La personne continue de ressentir, entendre, tout ce qui se passe autour (une voiture qui passe, des bruits dans le couloir…) en plus de la voix du thérapeute. Et tout cela est normal. Vous ne dormez pas et vous n’êtes surtout pas sous emprise. Simplement, une partie de vous part ailleurs chercher des solutions et des ressources utiles.

“La première chose à faire en psychothérapie est de ne pas essayer de contraindre l’être humain à modifier sa manière de penser ; il est préférable de créer des situations dans lesquelles l’individu modifiera lui-même volontairement sa façon de penser.”

Milton Erickson

Que peut-on traiter avec l’hypnose thérapeutique?

L’hypnose thérapeutique est utilisée dans de nombreux contextes. L’hypnose peut améliorer la fonction immunitaire, aider à la relaxation, avoir un impact sur le stress, soulager la douleur et de l’anxiété.

Avec l’hypnose, il est possible de traiter différentes problématiques. En voici une liste non exhaustive (bien entendu, la pratique de l’hypnose ne se substitue pas à un avis médical) :

  • Les céphalées, les douleurs
  • Deuils
  • Peurs
  • Problèmes affectifs
  • Amélioration de la confiance en soi
  • Travail sur l’estime de soi
  • Manque de dynamisme
  • Manque de motivation
  • Aide à l’élaboration de projet
  • Phobies
  • Insomnie
  • Addictions
  • Enurésie
  • Affections de la peau
  • Problème de concentration
  • Stress
  • Les troubles du sommeil
  • Acouphènes (bourdonnements dans les oreilles)
  • Troubles de l’alimentation, La perte de poids
  • Préparation à des situations importantes (examens..)

Anabela Parente psychologue et hypnothérapeute à Angers –

tel :07.85.97.85.78